Le tourisme

Le tourisme ne figure pas au nombre des matières communautarisées et il n’y a donc pas de politique commune du tourisme.

Depuis la fin des années 90, chacun s’accorde à reconnaître l’importance du tourisme, comme secteur économique générateur d’emplois, connaissant un fort taux de développement et capable de contribuer aux objectifs du Conseil européen de Lisbonne (23-24 mars 2000) qui sont de faire de l’Europe l’économie la plus compétitive et la plus dynamique du monde, fondée sur l’innovation et la connaissance.

Une politique de coopération s’est donc mise en place sous l’impulsion de plusieurs présidences (portugaise, française, belge, espagnole et grecque) et de la Commission européenne, grâce à l’action d’une Unité tourisme au sein de la Direction générale Entreprises. Cette politique a été consacrée par l’adoption par le Conseil d’une Résolution sur l’avenir du tourisme européen le 21 mai 2002.

Les enjeux

L’Europe est la région touristique la plus visitée au monde. Le volume du tourisme en Europe devrait doubler à l’horizon 2025 et l’Europe restera l’un des principaux marchés pour le tourisme à destination d’autres parties du monde. Le tourisme est l’un des secteurs les plus prometteurs de l’économie européenne. Au niveau de l’UE, cette activité concerne globalement plus de deux millions d’entreprises qui emploient 7,7 millions de personnes, chiffre qui, selon les estimations, devrait augmenter de quelque 15% dans les prochaines années. En 2001, l’industrie du tourisme a fourni 5% du PIB de l’UE, ce chiffre s’élevant à plus de 12% si l’on tient compte de l’économie du tourisme au sens large.

Toutefois, selon les statistiques de l’Organisation mondiale du tourisme, l’Europe perd tendanciellement des parts de marché. Le pourcentage qui lui revient dans les arrivées de touristes internationaux a diminué de 7% en vingt ans et selon les prévisions cette tendance pourrait se poursuivre.

Le tourisme européen est confronté au défi de son développement durable, c’est à dire d’une croissance qui garantisse la compétitivité et respecte les limites de ses ressources de base et la capacité de régénération de ces ressources.

sources : Ministère du tourisme

Merci de partager cet article auprès de vos amis :

Tags: , ,