La façon de penser le monde d’après covid 19 ne sera plus le même

 

Pour un grand nombre de personnes, la façon de penser le monde d’après covid-19 ne sera plus le même. Est-ce que ce sera le cas pour une majorité des personnes ou pour un plus petit nombre ? L’avenir nous le dira, mais finalement, peu importe, cela ne fera pas vraiment une différence.

Il y a aujourd’hui un nombre certain d’individus des quatre coins de la Terre qui veulent changer ce monde et revenir à l’authenticité, à de la raison et à un respect plus grand de notre planète. Ils vivent cette situation comme une énième alerte de notre planète qui nous rappelle bien souvent qu’à travers elle, la nature n’a pas besoin de nous et que c’est nous les Hommes qui ont besoin d’elle. Ces gens-là, formeront les élites de demain qui montreront l’exemple et prendront les initiatives pour déconstruire ce qui est mauvais et bâtir autrement un monde plus protecteur et plus respectueux de la planète. Le retour du bon sens est attendu. Oui, le monde changera après le confinement et cela se matérialisera dans les années futures. Cela ne se fera bien évidemment pas en deux mois car il faudra des années pour reconstruire un monde différent et pour changer toutes nos habitudes dans tous les domaines de la vie (professionnel, loisirs, personnel, etc ..).

Apprenons à vivre ensemble dans le respect de notre environnement

Le secteur de l’hôtellerie et du tourisme doit prendre le virage de la naturalité. Chaque action mise en place dans un hôtel doit se réaliser dans le respect de l’environnement. Si beaucoup d’efforts dans de nombreux hôtels ont été réalisés bien souvent pour réduire les consommations d’énergie et, ne nous voilons pas la face, aussi pour réaliser des économies, la tâche reste immense. La situation peut paraître compliquée tant les avis divergent sur les actions à mener, c’est pourquoi le bon sens et la simplicité restent les deux conduites à suivre.

Cette période inédite est le moment pour les hôteliers et leurs investisseurs de réorganiser tout le fonctionnement de l’hôtel. Cette réorganisation doit porter sur le management des équipes, sur l’exploitation de l’hôtel et sur des investissements majeurs dans le cadre des prochaines rénovations ou constructions. En un mot, l’hôtellerie doit se réinventer et créer un nouveau modèle économique.

Avec du temps et une réelle volonté d’aboutir, vous atteindrez vos objectifs, si vous croyez en vous. Toutes les idées ont besoin de temps pour mûrir et surtout pour redescendre d’un plan intellectuel à un plan matériel. Nous entamons cette nouvelle phase de réflexion. La première étape est de formuler tous les changements souhaités dans votre établissement ; il n’y a pas de limites, il faut le faire avec votre cœur et non pas avec votre mental, qui freinerait probablement toutes vos idées. Vous savez bien, cette petite voie qui vous dit « mais non, ce n’est pas possible » ou « tu n’as pas le temps », ou toute idée qui vous fait reculer. Alors, formulez clairement ce que vous souhaitez et même, rêvez, et mettez-y toute votre énergie et votre force de conviction. Acceptez aussi le fait que vous allez avoir besoin de temps pour aboutir à votre objectif, et que vos actions ne se feront pas en un jour ni même en 365 ! Ne doutez pas, avancez, prenez confiance en vous, car vous serez mis à l’épreuve en permanence. Gardez votre vision et au fur à mesure vous parviendrez à votre objectif et vous ressentirez la satisfaction tant attendue et probablement une joie intérieure !

Voici une série d’articles qui j’espère vous accompagneront dans cette période de réflexion et vous me trouverez toujours à vos côtés pour vous aider à transformer votre organisation.

« Toute vérité franchit trois étapes d’abord elle est ridiculisée, ensuite, elle subit une forte opposition.

Puis, elle est considérée comme ayant été une évidence. »

Arthur Schopenhauer (1788-1860)

 

Articles à venir d’ici les prochaines semaines :

 

 Retrouvez Laurent Delporte dans le webinar d’EQUIPHOTEL et l’Ameublement Français

sur l’avenir de l’hôtellerie de luxe

Merci de partager cet article publié sur DELPORTE Hospitality MAG auprès de vos amis :