Restauration — 8/09/14

Le vin « Icône »

Les grands hôtels sont toujours à la recherche de nouvelles expériences pour leurs clients. Aujourd’hui, nous allons découvrir une initiative récente dans l’univers de l’hôtellerie et du vin. Issu de la rencontre entre un terroir d’exception et la volonté de créer un grand cru, la nouvelle cuvée « Icône » est un vin conçu exclusivement par et pour La Mamounia, en collaboration avec le savoir-faire de La Ferme Rouge. 

Je vous invite donc à découvrir l’interview de Pierre Jochem, nouveau directeur général de La Mamounia qui officiait auparavant au merveilleux hôtel le Raffles à Singapour.

Pierre Jochem

Pierre Jochem

Vous êtes arrivé à La Mamounia il y a quelques mois. Quels vont être vos objectifs ?

Je suis arrivé à La Mamounia il y a quelques mois,  4 années après sa réouverture. Je prends un peu de recul pour analyser ce qui a été fait, les concepts et la manière de fonctionner pour déterminer comment les faire évoluer avec le temps. Nous ferons progressivement des changements suite à cette analyse mais La Mamounia restera un Palace connu pour la qualité de ses produits et de son service.

Mon objectif principal à court terme est d’augmenter le chiffre d’affaires de l’hôtel tout en préservant la qualité du produit.

A  l’occasion de la célébration des 90 ans de La Mamounia, l’établissement a lancé la cuvée “Icône”. D’où est venue cette idée ? Quelle est l’origine de son nom ?

Vin Icône

Icône

L’idée était de créer une cuvée de prestige afin de marquer les 90 ans de La Mamounia. Un vin à l’image de La Mamounia dans un but essentiellement qualitatif. Nous travaillons avec tous les vignerons du Maroc qui font de très bons vins mais le but était d’arriver à créer un assemblage, plus précis dans l’esprit des vins de la Vallée du Rhône. Un grand vin méditerranéen qui se marierait parfaitement avec cuisine marocaine, française et italienne.

Une collection limitée qui serait proposée en exclusivité à nos clients. Pour donner plus de prestige à nos bouteilles, nous demandons chaque année à un artiste marocain de signer l’étiquette. Ainsi la première cuvée 2011 a été signée par Hassan El Glaoui et aujourd’hui les bouteilles de la 2ème cuvée qui vient de voir le jour , portent une signature de Mahi Binebine, un éminent artiste peintre marocain.

L’idée du nom est venue tout naturellement car La Mamounia a toujours été considérée comme une icône de l’hôtellerie marocaine. Le nom choisi correspondait parfaitement à l’image emblématique de La Mamounia.

Pouvez-vous nous en dire plus sur la localisation de ce vin ? De son terroir ? Qui sont les acteurs de ce vin ?

Le Vin «  Icône » a été crée en partenariat avec La Ferme Rouge, un vignoble situé dans la Région de Rommani prés de la capitale Rabat. C’est un mélange de Syrah et de Viognier mais également le fruit d’une collaboration intense entre notre Chef Sommelier et le producteur de La Ferme Rouge. Un grand nombre de dégustations ont eu lieu pour faire une pré- sélection. Des fûts en rouges, des fûts de Syrah, de Tempranillo avec différents tonneliers, différentes chauffes, légères, moyennes, d’autres plus longues, avec des bois plus vieux d’un ou deux ans ont été testés. Finalement, c’est un fût dont les douelles ont séché trois ans qui a été choisi. Ce vin est inspiré d’un Côte-Rôtie français avec un assemblage à 94% de Syrah et 6% de Viognier afin de s’assurer qu’il vieillira bien. L’idée étant de faire un grand vin de garde pour La Mamounia.

Où retrouve-t-on ce vin ? Comment le client peut-il se procurer cette bouteille ? Peut-il en acheter ? Quels sont les échos de vos clients? 

Ce vin est exclusivement acheté et consommé à La Mamounia. Nous voulions que nos clients puissent vivre l’expérience Icône tout en étant dans le cadre enchanteur et magique de La Mamounia. Pour la première cuvée, nous avons eu d’excellents retours de nos clients. D’ailleurs les 600 bouteilles produites initialement ont toutes été consommées. C’est ainsi que nous avons décidé de produire 1200 bouteilles pour la cuvée 2012 à la fois en 75 cl et en Magnum. C’est une cuvée de qualité supérieure qui fait partie des vins marocains haut de gamme. On garde une petite quantité de chaque cuvée pour la faire vieillir. Chaque cuvée nous servira de référence pour le futur. En espérant que les qualités s’améliorent pour pouvoir faire des choses aussi bonnes sinon meilleures.

Pour plus d’informations, notamment tarifaires, sur cet établissement, cliquez-ici







Pour ne rater aucune actualité concernant l’hôtellerie de luxe, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter
Partager
A propos de Laurent Delporte
Laurent Delporte

Expert en hôtellerie haut de gamme (4 étoiles) et luxe (5 étoiles & Palace), conférencier et consultant