Les Experts — 12/04/17

Les Politiques et l’hôtellerie de luxe

Les enjeux de l’hôtellerie de luxe et des Palaces

J’ai rencontré François Delahaye, directeur général du Plaza Athénée et directeur des opérations de Dorchester Collection (France). Il est un élément clef de l’hôtellerie de luxe en France (et même au-delà). Il a participé à la nouvelle classification des hôtels en 2010 et il est tout particulièrement à l’origine du label Palace décerné par Atout France. Il connait bien nos institutions et l’organisation du tourisme en France. Je vous laisse découvrir nos échanges sur ce thème.

 

Francois Delahaye

François Delahaye 

Les politiques ont-ils un rôle à jouer dans le développement du tourisme ?

Bien entendu. Ils sont à l’origine de nombreuses mesures qui peuvent favoriser – ou au contraire restreindre – le développement du tourisme. De manière générale, les politiques ne voient pas ce qu’il se passe. La plus grande injustice est selon moi qu’ils se contentent de faire du clientélisme. C’est épouvantable. Il y a quelques années, j’ai rencontré des responsables de la mairie de Paris. Je me suis ouvert à eux et leur ai expliqué mon point de vue : il est injuste que quelqu’un qui séjourne au Plaza Athénée paye une taxe de séjour de 4€/nuit/personne, alors que de l’autre côté de la rue avec un logement loué, il est possible de ne payer que 0,70€/nuit/personne. Cela pour la même surface et le même luxe. On m’a répondu que je vivais à Paris, mais que mes employés vivent et votent en banlieue. Mes clients ne votent pas, tandis que les 50 000 propriétaires parisiens, eux, votent. Cela décrit vraiment le clientélisme et le court-termisme dont peuvent faire preuve les politiques. J’ai 1000 employés, 2000 fournisseurs, cela fait beaucoup de familles.

Je ne suis ni de droite ni de gauche sur ce sujet, tous les politiques ont un mépris profond pour le tourisme. Nous avons pourtant la chance d’avoir des étrangers qui viennent investir dans nos monuments historiques. Je ne trouve pas cela reconnaissant envers eux, il s’agit pour moi d’un réel manque de vision.

Nous allons vivre une période compliquée à ce sujet, car avant les élections aucune décision n’est prise. Je suis inquiet de voir le peu d’intérêt des candidats par rapport au tourisme. Dans le programme de François Fillon, il n’y a pas une seule ligne sur le tourisme, cela m’inquiète. Mais le tourisme n’est réellement développé par aucun des candidats. Je pense qu’ils ne voient pas les emplois qui pourraient être générés par le secteur. Ils voient les investissements réalisés par les chinois ou par le Moyen-Orient qui rachètent des chaînes d’hôtels, et ils ne veulent pas prendre de décisions qui vont encore enrichir encore plus ces groupes. Ils ne réalisent pas la quantité d’emplois que le tourisme peut créer dans notre pays.

« Mépris de la part des politiques pour le tourisme », l‘hôtellerie à Paris est pourtant l’une des plus belles du monde, non ?

C’est vrai que nous avons de la chance d’avoir à Paris une hôtellerie d’une qualité exceptionnelle. Nous avons des hôtels de très haut niveau. Il y a eu tellement d’investissements à Paris que notre Hôtellerie de Luxe est plus riche qu’à New York ou Londres par exemple. Je suis peut-être un peu « chauvin », mais il y a à Paris une offre très complète au niveau du service, des restaurants gastronomiques et des spas.

Nous traversons cependant une crise avec une offre excédentaire sur la région parisienne. Cela est notamment dû à AirBnb, aux attentats de Bruxelles, de Nice et aux grèves à Paris. Mais je suis un éternel optimiste, je pense que cela va remonter.

Je comprends cette réaction de ne pas voyager dans des endroits où il peut y avoir un risque. Mais dire qu’il faut baisser les prix, cela peut être destructeur. Il y a un mépris de la part des politiques pour le tourisme, un manque de vision. Je m’étonne toujours de voir les bureaux de nos ministres. Il est possible d’y trouver BFM en live. C’est-à-dire qu’une chaîne d’information dicte leur agenda. Dans le monde de l’entreprise, il est possible d’organiser des séminaires où l’on va parler de l’avenir et de la vision de la société. En politique, cela fait plusieurs années que les élus donnent dans la réaction plutôt que dans l’anticipation des problèmes. 

Restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée

Restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée







Pour ne rater aucune actualité concernant l’hôtellerie de luxe, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter
Partager
A propos de Laurent Delporte
Laurent Delporte A

(1) Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *