Style et design — 11/03/16

La décoration et l’image, au cœur des rénovations des hôtels pour réussir la montée en gamme

Comment abordez-vous avec vos propriétaires la rénovation de leur hôtel ? J’ai parfois l’impression que ce type de décisions tarde à venir. Comment les aidez-vous ?

Quand nous abordons la question des rénovations, il est important de travailler main dans la main avec les hôteliers, puis d’évaluer avec eux les chantiers à prévoir. La décoration est un sujet sensible, car elle relève d’une perception personnelle, donc subjective. C’est pourquoi nous avons décidé de mettre en place un process d’évaluation, afin que, tout en respectant les souhaits et les goûts des hôteliers, la décoration des établissements Best Western® soit toujours qualitative.

Nous avons mis en place un comité de décoration au sein du réseau Best Western®. Les établissements sont donc visités, en commençant par ceux qui ont les moins bonnes notes de satisfaction par rapport à l’item de décoration. Nous essayons d’évaluer une centaine d’hôtels chaque année, en interrogeant le propriétaire sur les investissements récemment effectués dans la décoration. L’hôtelier doit également indiquer s’il a prévu de réaliser des travaux de rénovation dans les cinq ans à venir et surtout sur l’orientation qu’il souhaite donner à la décoration de son établissement.

Le comité de décoration de Best Western France est constitué d’animateurs réseau-qualité et de membres de notre service de décoration d’intérieur. Ce comité visite donc les hôtels et détermine généralement cinq éléments prioritaires pour la décoration de l’hôtel. A partir de cela, un code couleur (vert, jaune, rouge) est attribué à l’établissement. Ensuite, l’établissement met en place un plan d’actions, défini par un timing précis en fonction du code couleur qui lui a été attribué.
Entre le moment de l’évaluation de l’hôtel et celui de la mise en place du plan d’action, il s’écoule généralement six mois. En fonction du code couleur reçu, l’hôtelier dispose soit de deux ans pour terminer l’objectif de sa première priorité, soit de cinq ans pour terminer l’ensemble des priorités déterminées par le comité de décoration. Pour les établissements en situation de priorité « rouge » (qui représentent environ 10% du parc, soit trente hôtels), cela représente d’importantes priorités, comme la rénovation totale de chambres et/ou de salles de bain, qui prennent du temps et entrainent des coûts assez élevés.

Notre structure dispose d’architectes d’intérieur pour accompagner les propriétaires dans cette réflexion autour de leur rénovation. Ce sont des spécialistes de l’hôtellerie qui savent exactement comment nous travaillons sur un hôtel, quel type de matériaux il faut utiliser, le budget moyen à consacrer, etc. Les hôteliers restent bien entendu libres de solliciter les architectes d’intérieur de Best Western France ou de choisir de travailler avec d’autres prestataires s’ils le souhaitent.

Best Western Paris Salle de bain







Pour ne rater aucune actualité concernant l’hôtellerie de luxe, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter
Partager
A propos de Laurent Delporte
Laurent Delporte

Expert en hôtellerie haut de gamme (4 étoiles) et luxe (5 étoiles & Palace), conférencier et consultant

(1) Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *