Style et design — 1/10/14

Le Design et la nouvelle génération

Dans le cadre de mon partenariat avec le salon EQUIP’HÔTEL, je vous présente différents projets d’architecture qui seront exposés pendant le salon. Le salon soutien la jeunesse et met en avant de jeunes designers dans le cadre du projet « Talent Deco Design« .

Emmanuelle Gain et Laëtitia Faburel sont architectes d’intérieur et designers. Elles ont créé une chambre pour le salon EQUIP’HÔTEL : « La Chambre Essential » A contre-courant de la course aux nouvelles technologies, elles ont voulu remettre l’humain au cœur de leur projet.

« L’espace, inspiré de l’univers domestique, s’accorde avec un concept décoratif et poétique rappelant le langage graphique du corps : l’iris de l’œil devient miroir, la peau un  revêtement mural… Au-delà des matériaux insufflant une atmosphère naturelle et sensuelle, nous désirions un changement dans la façon de vivre son séjour à l’hôtel tout en restant dans une réalité hôtelière. Dès son arrivée à l’hôtel, le client pourra interagir à sa manière avec l’histoire du lieu. Des vitrines éphémères seront enrichies par les clients avec des d’objets élus, choisis, laissés par ceux qui le souhaitent. Cette chambre participative et ludique rendra le client acteur du concept. »

Emmanuelle Gain et Laëtitia Faburel ont bien voulu répondre à quelques questions :

 GAIN

Le projet d’Emmanuelle Gain et Laëtitia Faburel

La France avec son histoire, ses traditions, son goût pour la magnificence a développé au fil des siècles un savoir faire architectural hôtelier créant ainsi son art de recevoir. Quelle est votre propre définition ou votre vision de l’art de recevoir à la française ? Qu’est ce qui le caractérise ? Quelles influences y apportez-vous ?

Réponse d’Emmanuelle Gain

La France est forte de ses traditions, de sa gastronomie, son art de vivre, son goût pour l’élégance et le raffinement. Il est important de ne pas perdre ce savoir-faire, de conserver la richesse de notre artisanat dans le travail des finitions et des matières nobles. Il ne faut pas oublier non plus que la France possède ce patrimoine car elle a toujours su recevoir les influences et accueillir les meilleurs artisans du monde entier.

Ainsi, il me semble nécessaire aujourd’hui de chercher l’inspiration également ailleurs. Aujourd’hui l’architecture hôtelière doit se voir de manière globale, et de très beaux projets hôteliers se créent au-delà de nos frontières, que ce soit en Asie, en Amérique du Sud ou en Afrique.

Je m’inspire beaucoup de mes différents voyages, que ce soit de l’artisanat coréen, du raffinement du design japonais, ou encore de l’architecture tropicale : tout peut devenir source d’inspiration. L’art de recevoir à la française doit également évoluer pour s’adapter à une culture plus globale et mondiale, et cela passe notamment par le design. Il ne faudrait pas que la France reste prisonnière de son patrimoine. Il doit lui servir de fondation et de tremplin pour perpétuer sa stature de destination hôtelière de choix.

Réponse de Laëtitia

L’art de recevoir en hôtellerie est un sujet international car il est influencé par la commercialisation, les règles de merchandising mais aussi par l’inconscient collectif.

En France, nous allons apporter une touche de notre culture dans cette façon de recevoir.

Largement influencé par l’humain, je vais tel un anthropologue, un historien, un cuisinier, chercher quelles seront les saveurs à associer à un futur projet hôtelier sans oublier les fondements de l’hôtellerie à l’internationale que nous ne pouvons ignorer.

design

Le projet d’Emmanuelle Gain et Laëtitia Faburel

Quelle est votre vision de la chambre d’hôtel ? Comment souhaitez-vous la réinventer ?

Réponse d’Emmanuelle Gain

Une chambre d’hôtel apparait pour moi comme un espace de passage, un espace hors de chez soi qui appelle à une expérience singulière, et qui devrait être de l’ordre de l’Unique, aspirer au voyage. Trop souvent elle est conçue de manière formelle et impersonnelle. Une chambre d’hôtel devrait surprendre, rendre mémorable les instants passés tout en étant confortable et fonctionnelle. Un voyage, qu’il soit personnel ou professionnel se doit d’être mémorable ; la chambre d’hôtel doit participer à ce souvenir.

Réponse de Laëtitia

La chambre d’hôtel est, par définition, impersonnelle, nous aurons du mal à faire en sorte que le client s’y sente chez lui. J’essaierai plutôt de lui faire oublier qu’il est dans un hôtel en rendant sa visite ludique, intéressante, voir distrayante.

Dans notre chambre 306 exposé lors du prochain salon equip’hotel, le client est acteur du concept en enrichissant une vitrine avec des objets de son choix. Bouleverser les habitudes et les idées préconçues des clients, voila un challenge qui me plait.

 

Quelle est votre conception de la gestion des différents espaces d’une chambre ?

Réponse d’Emmanuelle Gain

J’essaie le plus possible de supprimer les espaces encloisonnés inutiles et de créer une fluidité dans l’agencement des différents espaces, afin que la chambre d’hôtel fasse partie d’un scénario et d’une expérience plus globale du client lors de son séjour.

J’essaie de surprendre sans être dans l’extravagance, de marquer les esprits en gardant la subtilité et le raffinement nécessaire. De conserver la délicatesse de la « French touch » en quelque sorte, tout en m’inspirant d’autres univers.

Réponse de Laëtitia

Des espaces imbriqués, empilés, écrasés, scindés, dématérialisés… les différents espaces d’une chambre n’ont pas fini de nous surprendre !

Gain Faburel

Emmanuelle Gain et Laëtitia Faburel

 

Biographie d’Emmanuelle Gain :

De Paris à Hong Kong, en passant par Rome ou Tokyo, Emmanuelle Gain, architecte d’intérieur s’est toujours inspirée des lieux et pays où elle a vécu et travaillé afin d’enrichir ses réalisations des différentes rencontres et savoir-faire qu’elle a acquis au cours de son parcours.

Diplômée de l’ESAG Penninghen en 2008, après plusieurs années passées à Paris, puis à Hong Kong où elle a travaillé sur de nombreux projets Retail pour les différentes marques de Luxe du groupe L’Oréal (Armani, Lancôme, Shu Uemura), on la retrouve ensuite au sein de l’agence de Jean-Philippe Nuel, réputée dans le milieu de l’hôtellerie haut de gamme. Depuis juillet 2013, Emmanuelle a lancé son agence parisienne.

C’est désormais, au sein de sa propre agence qu’elle entend proposer ses idées et concrétiser ses ambitions, toujours dans une optique internationale et éclectique.

Avec Laëtitia Faburel, elle remporte le concours Talent Deco par Equip Hotel. Elles exposeront une chambre d’hôtel éphémère sur le « Room studio » au prochain salon Equip Hotel du 16 au 20 novembre 2014.

Biographie de Laëtitia Faburel :

Sensible par la création sous toutes ces formes, Laëtitia Faburel, Architecte d’intérieur-designer est diplomée de l’école Camondo en 2009.

Après avoir exercée dans des agences tel que Jean Philippe Nuel affirmé dans l’hôtellerie de luxe, chez Stéphanie Langard, designer passionné par les métiers d’art, elle commencera, en parallèle, la réalisation de ses propres projets en 2011.
En janvier 2014, elle créa son agence, Studio Laëtitia Faburel.

Son travail mêle motifs et aplats de couleurs sourdes, lignes énergiques et douces, matières nobles et brutes dans un esprit de libre association. 
 »Nous sommes tout et son contraire, mes projets sont empreints de cette contradiction et crée des intérieurs intimistes et vivants »

 







Pour ne rater aucune actualité concernant l’hôtellerie de luxe, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter
Partager
A propos de Laurent Delporte
Laurent Delporte

Expert en hôtellerie haut de gamme (4 étoiles) et luxe (5 étoiles & Palace), conférencier et consultant