EXPERTISE Hébergement — 11/04/16

Sommeil et produits naturels

J’ai rencontré Edouard Dumas, dirigeant de la maison Dumas, entreprise familiale spécialisée dans la confection de literie haut de gamme depuis plus d’un siècle : oreillers, couettes, sur-matelas, la maison Dumas possède aujourd’hui une véritable renommée dans le monde de l’hôtellerie de luxe. A l’heure de la remise en question quant à l’impact des entreprises industrielles sur l’environnement, Edouard Dumas a accepté de répondre à mes questions autour de la gestion des déchets et l’environnement durable :

oreiller_Royal_dumas

Les oreillers Dumas à destination des particuliers et des hôtels

Quelle est votre démarche concernant le développement durable ?

Notre première démarche dans ce sens fut en 2009 avec un bilan carbone validé par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) qui prit en compte l’intégralité des émissions que nous pouvions avoir sur la base de notre activité.

Suite à ce bilan, nous avons constaté que nous avions effectivement un impact notable sur l’environnement, ce, notamment dû à nos émissions de gaz à effet de serre ; nous avons donc pris des engagements pour réduire ces émissions, ce, en prenant en compte différents paramètres tels que l’impact environnemental de nos salariés et l’outil industriel en lui-même (sans inclure pour l’instant le transport associé à l’approvisionnement des matières ni le gaz à effet de serres émis lors de la fabrication des matières premières.).

Notre objectif était de proposer une gamme carbon-free en faisant un bilan carbone de notre chaîne de valeur, en prenant en compte les émissions carbone liées à l’activité de nos fournisseurs, de nos clients et de nos consommateurs, ce quant à l’utilisation du produit jusqu’à la destruction.

En 2013, Nous avons effectué un nouveau bilan avec l’ADEME qui nous a permis d’observer une diminution de 26% de nos émissions sur 4 ans grâce à notre investissement dans des machines moins énergivores, ainsi que grâce à la récupération des déchets de production, notamment lors du tri des matières d’emballages mais également des matières premières de fabrication comme le textile, avec une revalorisation de tous ces éléments permettant d’éviter les pertes.

Aujourd’hui, nous travaillons avec des filières permettant de redonner vie à nos déchets industriels, notamment dans le secteur de l’effilochage textile.

Nous sommes également en train de mettre en place un panneau photovoltaïque sur l’une de nos toitures industrielles, pour générer une production d’énergie verte ; cela constitue un investissement lourd mais avec un retour sur investissement d’environ 40 ans, et une marque d’engagement de notre part en faveur du développement durable et de l’énergie verte.

Concernant nos bureaux, nous investissons également dans les panneaux photovoltaïques en attendant de pouvoir acquérir un jour des turbines fournissant de l’électricité.

couette_Royal_hiver_dumas

Les couettes Dumas à destination des particuliers et des hôtels

Que font les hôtels de leurs couettes et oreillers Dumas lorsque ceux-ci sont usagés et destinés à être remplacés ?

Aujourd’hui, nous avons différents plans de recyclage de nos produits dans les hôtels. Nous avons notamment développé avec une chaîne hôtelière, un plan pour leur collecte sur le territoire français : avec un partenaire situé dans le nord de la France, nous organisons la récupération, quelque soit la quantité et le volume de produits. Une fois collectés, ceux-ci sont triés : si l’oreiller est en bon état et estimé comme tel sur la base de nos critères, il est revendu au travers du réseau de notre partenaire, puis réutilisé pour faire des moquettes de véhicule (si il est en synthétique) ou des serpillières (si il est en coton).

plume dumas literie

Plume et duvet, élément naturel dans la composition d’un oreiller

Qu’en est-il des plumes ?

Concernant les plumes, il y a différentes façons d’envisager la question car tout dépend de la qualité du garnissage. Si celui-ci est majoritairement fait de duvet, il est possible de rattraper ce que l’on appelle le « circuit rénové » en fournissant le duvet à des professionnels qui le nettoient, le dépoussièrent et le retrient pour le revendre ensuite à des fabricants comme nous en qualité de « gamme en duvet recyclé ».

Pour des mélanges de plumes en dessous de 70%, l’approche est différente. C’est une des pistes d’élaboration sur laquelle nous travaillons en ce moment mais qui reste pour l’instant confidentielle.

Qu’en est-il de la partie développement durable ?

A l’heure actuelle, le cycle de vie de nos produits est mal connu. Il n’y a pas d’éléments physiques et tangibles pouvant définir quand le produit est impropre à la consommation. C’est un peu au jugement personnel de chacun, et, en attendant, il est difficile d’évaluer quand exactement le produit doit être nettoyé, entretenu ou remplacé.

Concernant la quantité d’eau utilisée pour nettoyer les produits ainsi que les détergents utilisés, on ne connaît pas encore le nombre de lavages subis par un produit ni les détergents utilisés ; autant d’informations qui nous permettraient d’établir un plan de compensation (par exemple un plan de régénération de l’eau sur le nombre de litres concernés), afin de limiter l’impact de nos produits sur la consommation d’eau. Nous y travaillons cependant, toujours dans un effort de respect de l’environnement.

Bien dormir

Dumas Paris

Dumas est la marque historique de La Compagnie Dumas.

Raffinée et élégante, authentique et actuelle, elle signe l’excellence   technique, le souci du détail et la sensibilité à l’intimité du produit de la maison Dumas.

C’est sous cette griffe que La Compagnie Dumas fabrique, en France, en Bourgogne, des oreillers, des couettes et des surmatelas de qualité.







Pour ne rater aucune actualité concernant l’hôtellerie de luxe, n'hésitez pas à vous inscrire à ma newsletter
Partager
A propos de Laurent Delporte
Laurent Delporte

Expert en hôtellerie haut de gamme (4 étoiles) et luxe (5 étoiles & Palace), conférencier et consultant

(1) Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *