Four Seasons Dubai

Four seasons Dubai Laurent Delporte

 

Mes quelques mots pour Four Seasons Dubai

♦ Ma base line : « Un palais arabo-andaloux dans un lieu d’exception »
♦ L’adresse :  Jumeirah Beach

♦ Nombre de chambres : 188 chambres
♦ Nombre de suites : 49 suites
♦ Importance du nombre de suite dans l’hôtel : 21 %
♦ La particularité de l’hôtel : La vue impregnable sur la silhouette de Dubaï
♦ Ce que vous ne verrez pas dans les autres palaces :

♦ Mode de gestion :  La chaine Four Seasons
♦ Mon conseil pour une vue idéale :  Demandez une vue sur la mer.
 Pour un instant rare, unique à vivre ? Profitez de la plage privée de l’hôtel. Belle et grande.
♦ Que pouvez-vous faire à moins de 5 minutes ? Tester Coya ou Nusret, deux restaurants parmi les meilleurs de Dubai
 Mon coup de cœur :  Dans cet hôtel vous pouvez même choisir le matelas que vous souhaitez ! Médium, Soft ou Extra-soft pour un confort absolu.    
♦ Type de restauration : Le restaurant Sea Fu est le rencontre entre la cuisine asiatique et méditerranée; le restaurant Suq propose des plats qui seront sûrs de plaire aux familles.
♦ Ce que j’aime vraiment : Le coucher de soleil depuis les terrasses des chambres est mémorable.

Design, Style et Architecture du Four Seasons Dubai

♦ Construction du bâtiment : 2013-2014
♦ Ouverture de l’hôtel sous son nom actuel :  2014
♦ Architecte : WATG
♦ Décorateur : WATG
♦ Style de la décorationStyle arabo-andaloux revisité.
♦ L’Art dans l’hôtel : Un hôtel chic et pas ostentatoire. Tout y est moderne et harmonieux.
♦ Le détail que j’aime : L’architecture qui rappelle les palais arabo-andaloux d’Espagne.

Le Saviez-vous ?

♦ Un moment d’histoire : Le lancement du portable Samsung Galaxy Note 7 a eu lieu à Dubaï au Four Seasons en août 2016
♦ Anecdote : La suite royale possède un gym, spa, chambre de majordome et piano propre à elle
♦ Le chiffre marquant :  5. Il n’y a que 5 étages dans cet hôtel qui pourtant n’a absolument rien à envier aux autres hôtels luxueux pharaoniques de Dubai.

Pour plus d’informations, notamment tarifaires, cliquez-ici.